Produits : généralités

Produits : généralités

 

Quelle est la différence de séchage entre une peinture alkyde solvantée et une peinture en phase aqueuse ?

 

Une peinture en phase aqueuse sèche plus rapidement qu’une peinture en phase solvant. Ceci est principalement lié à la différence de vitesse d’évaporation des solvants utilisés dans la formulation (eau / white spirit). ​

 

Quel risque, si je dilue une peinture en phase aqueuse avec de l’eau ?

 

L’eau est compatible avec ce type de peinture, mais nos peintures sont vendues pour la majorité, prêtes à l’emploi. Dans ce cas, l’extrait sec de la peinture sera diminué et le résultat d’une application sèche sera inférieur en termes d’opacité, garnissant et durabilité par rapport aux propriétés prévues par le fabricant. 

 

Est-il nécessaire d’appliquer une couche de fond sur un support neuf/non traité ?

 

Une couche de fond (primaire ou impression) remplit plusieurs fonctions qu’une couche de finition ne peut assurer. Elle garantit une bonne adhérence, atténue les différences d’absorption et isole les taches éventuelles, ce qui permet à la couche de finition de produire son effet décoratif. Dans la plupart des cas, une couche de finition ne répond pas à ces critères. Il existe différents primaires, possédant chacun leurs caractéristiques propres. 

 

Puis je recouvrir une ancienne peinture glycéro par une peinture en phase aqueuse ?

 

Il est possible de recouvrir une ancienne peinture alkyde solvant (glycéro) par une peinture en phase aqueuse, à condition de dépolir au préalable les peintures brillantes ou satinées. 

 

L’utilisation d’un primaire en phase aqueuse spécifique peut aussi être envisagée tel que Cetol BL Primer

 

Des peintures qui ont été exposées au gel, peuvent-elles être utilisées ?

 

Les peintures en phase aqueuse y sont très sensibles. Elles doivent être stockées hors gel. En cas d’exposition accidentelle, de courtes durées, il convient de s’assurer de l’absence d’odeur nauséabonde, de grumeaux, d’évolution de la viscosité, de déphasage important, et de sédimentation avant toute utilisation. 

 

En l’absence de ces éléments d’alerte, vous pouvez faire un test de vérification du bon comportement de la peinture (séchage, adhérence, aspect, applicabilité,…) avant de réaliser de grandes surfaces. 

 

Qu’est-ce que le phénomène de « reprises » ?

 

Le phénomène de reprise apparait principalement lorsque le film de peinture sèche trop rapidement. Ce phénomène cause des différences de brillant spéculaire, teinte et pouvoir opacifiant. 

Application Sikkens Expert appstore google play